1966-1986 : L'espoir

Les refuges, initialement prévus pour être mis à disposition des membres vont être de plus en plus ouverts aux  visiteurs (démultipliés par l'esprit de "retour à la nature" du début des années 70). C'est ainsi que le Comité décide d'ouvrir à la location le petit refuge qui deviendra rapidement un formidable outil pédagogique pour les écoles avoisinantes.

De nombreux travaux d'entretien et d'amélioration vont être alors entrepris par les Vosges Trotters : installation du chauffage au gaz, nouvelle cuisine, lits superposés, lambris, réfection de la toiture,  habillage extérieur du grand refuge pour une meilleure insertion dans son milieu environnant... ce ne sont pas les chantiers qui manquent. 1986 fût une année de sècheresse et de gros travaux ont été entrepris pour faire arrivée de l'eau (non potable) au refuge. En 1985, c'est l'arrivée d'une fosse sceptique. L'extérieur n'est pas en reste avec ce multiples aménagements réalisés par les membres. Enfin d'importants travaux permirent de redonner une seconde jeunesse au chemin d'accès.

Toute cette période de construction et de travaux ayant "porté atteinte" aux activités sportives, il a fallu se remuer pour remettre ses dernières aux avants postes. Ignace EGELE donna toute son énergie à ce projet. La pratique du ski fût même relancée même si cela ne durera qu'un an à cause du coût financier de cette activité et de la mauvaise situation géographique de Sélestat par rapport aux pistes. L'arrivée d'Émile RAPP en 1973 signe le relancement de l'activité pédestre par la mise en place d'un calendrier annuel de sorties. De nombreuses sorties sont organisées tant dans notre beau massif Vosgien que dans d'autres massifs comme celui des Alpes. En 1982 fût également mise en place une véritable école d'escalade interne sous la direction de Charles HIHN qui se chargea également d'instaurer des week-end d'école de neige et des séances de cascade de glace.

N'oublions pas qu'à cette époque furent "lancées" quelques brillantes idées dont certaines perdurent encore aujourd'hui et qui sont :

  • La bourse aux skis annuelle organisée par les VTS et le Club Vosgien à la Halle aux Blés de Sélestat et étendue par la suite à l'ensemble des activités de montagne
  • La sortie officielle et annuelle à Notre Dame de Dusenbach le jour du Dimanche des Rameaux qui regroupe jusqu'à 100 personnes réunies dès 8h du matin au niveau du refuge.
  • Les sorties communes avec le SCHWARZWALDVEREIN d'ETTENHEIM-HERBOLSHEIM  club jumelé avec les Vosges Trotters Sélestat en 1969 sous l'initative du regretté Émile STEIN, marquant l'officialisation chez les VTS de la réconciliation franco-allemande qui aura mis (on le comprend) plus de 20 ans à s'instaurer.